RGV

Le fait urbain. Antiquité

Intervenant : Ricardo González Villaescusa

Modalité : Enseignement de 12 heures annuelles en première année de master.

Introduction aux différentes manières dont les archéologues abordent l’étude de la ville. Les différentes théories et la production historiographique concernant la matérialité de la ville et l’insertion des vestiges du passé dans le tissu urbain actuel. Deux éditions et traductions à l’espagnol d’ouvrages du titulaire de la Chaire soutiennent l’enseignement. Celui de Ville, espace urbain et archéologie d’H. Galinié et celuit d’Attorno alla nuda pietra. Archeologia e città tra identità e progetto d’A. Ricci. Le focus de l’enseignement se portera sur le passé antique des villes habitées de nos jours. Ce cours fait partie du même l’Element Constitutif d’enseignement T1.9.

Systèmes de peuplement : villes et territoires

L’enseignement présentera les données (archéologiques, historiques, anthropologiques et paléo-environnementales), les méthodes et les outils d’analyse de l’archéologie spatiale et de l’archéologie environnementale permettant de restituer les dynamiques du peuplement (évolution quantitative de l’occupation du sol, modification de la structure hiérarchique et spatiale du peuplement) et des paysages (restitution de la paléo-topographie et de la paléo-hydrographie, rôle des interactions sociétés-environnement dans les transformations des paysages et des peuplements, etc.). Le cours se déclinera en trois parties : méthodes et outils pour l’étude des systèmes de peuplement ; méthodes et outils pour l’étude des paléo-paysages ; dynamique du peuplement et des paysages : intégration pluridisciplinaire et modélisation.

Objectifs

  • Comprendre l’espace et les distributions spatiales comme source des sociétés du passé.
  • Intégrer la notion de paysage dans la compréhension d’une région d’étude.
  • Mettre en valeur la valeur patrimoniale du paysage.
  • Incorporer le paléoenvironnement dans la réflexion sur un territoire.

Évaluation

Présentation d’un dossier sur une question de la matière : paysage, environnement, territoires.

Pré-requis nécessaires

Avoir validé un niveau L3 en Histoire de l’art et archéologie

Contrôle des connaissances

Présentation d’un dossier sur une question de la matière : paysage, environnement, territoires.

Compétences visées

  • Construire des problématiques d’étude à partir des connaissances et des méthodes.
  • Mobiliser différentes catégories de sources pour construire un sujet de recherche.
  • Traiter l’information spatiale et des bases de données.
  • Rédiger, présenter et valoriser une recherche

Ressources pédagogiques

Diaporamas numériques utilisés dans le cadre du CM, documentation.

  • Cubizolle, H., Paléoenvironnements, Paris, Armand Colin, 2009, 272.
  • Favory, F., Nuninger, L., Sanders, L., « Intégration de concepts de géographie et d’archéologie spatiale pour l’étude des systèmes de peuplement », L’Espace géographique, 41, 2012/4, pp. 295-309 [http://www.cairn.info/revue-espacegeographique-2012-4-page-295.html].
  • Gonzalez Villaescusa, R. « L’évolution des disciplines géohistoriques : des cadastres aux paysages et l’archéogéographie », Les Nouvelles de l’archéologie, Les nouvelles ont 40 ans ! , A. Averbouh, C. Karlin, (coord.), 157-158, 2019, 119-127.
  • Nuninger, L. et al., « La modélisation des réseaux d’habitat en archéologie : trois expériences », Mappemonde, 83, 3, 2006 [https://mappemonde-archive.mgm.fr/num11/articles/art06302.html].
  • Robert, S., Sources et techniques de l’archéogéographie, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2011.
  • Rodier, X., (éd.), Information Spatiale et Archéologie, Paris, Errance, 2011.
  • Watteaux, M., « L’archéogéographie. Un état des lieux et de leurs dynamiques », Les Nouvelles de l’archéologie, nº 125, Paris, 2011 [En ligne: https://journals.openedition.org/nda/1491].

A lire également